Aide à l’embauche

ENTREPRISE

AIDE A L’EMBAUCHE

Depuis le 1er janvier 2023, les entreprises qui recrutent des alternants (apprentis et jeunes en contrat de professionnalisation) peuvent bénéficier d’une aide allant jusqu’à 6 000 €. Et cette aide à l’embauche est maintenue en 2024, comme l’a exprimé le 7 novembre 2023 la Ministre déléguée chargée de l’Enseignement et de la Formation professionnels, Carole Grandjean, lors des 1res Assises de l’apprentissage.

Tous les employeurs d’apprentis et de salariés en contrat de professionnalisation (entreprises, associations…) peuvent bénéficier de cette aide.  Des conditions supplémentaires s’appliquent aux entreprises de plus de 250 salariés.

Pour les contrats d’apprentissage, il n’y a pas de conditions d’âge. Ce qui n’est pas le cas pour les contrats de professionnalisation. Ces derniers doivent être conclus avec un salarié de moins de 30 ans

Par ailleurs, l’alternant doit préparer un diplôme ou un titre à finalité professionnelle équivalant au moins au niveau RNCP 5 et au plus au niveau RNCP 7 du cadre national des certifications professionnelles.

Il suffit de déclarer l’embauche d’un apprenti (voir le détail ci-dessous).

Comment en bénéficier ?

Aucune démarche, ni demande particulière n’est nécessaire pour en bénéficier. Il suffit de déclarer l’embauche d’un apprenti et jeune en contrat de professionnalisation

L’aide est versée de façon automatique et mensuellement avant le paiement du salaire.

Vous devez penser à transmettre les contrats d’apprentissage ou de professionnalisation à votre opérateur de compétences (OPCO) compétent dans votre domaine / secteur d’activité pour instruction, prise en charge financière et dépôt de ces contrats auprès des services du ministère en charge de la formation professionnelle (DECA).

Source : Site du Ministère de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique de France – https://www.economie.gouv.fr/entreprises/aide-embauche-jeune-alternant#

Aller au contenu principal